Quel style d’école pour mes enfants ?

Lorsqu’on arrive en Israël, et qu’on nous pose ces fameuses questions : Tu fais partie de quelle courant ? Quelle éducation voudrais-tu donner à tes enfants ? Tu voudrais leur faire passer le bagrout? Et lorsque tu viens juste parler de ton fils qui rentre en kita tet et qu’on te dit que tu dois des maintenant choisir son avenir, son métier, s’il ira à l’armée ou à la Yechiva Gdola?! 

En tant que juif français, traditionaliste, religieux ou orthodoxe, on ne comprend pas réellement en quoi ces questions et leurs réponses auront une influence sur le choix de l’école de nos enfants. Et pourtant en Israël, il y a plusieurs styles d’écoles qui amènent chacune d’elles à une fin de scolarité différente, et dans chacune d’elles des ambiances et des enfants complètements différents.

Nous essaierons dans cet article d’éclaircir ce sujet et de départager les écoles et leurs courants de pensée.

A)     Primaire et collège

Mamlah’ti: École publique, mixte où l’on enseigne le ‘hol (maths anglais etc) et un peu de kodesh  (par exemple la bible – le houmach). Les élèves et l’encadrement sont en règle générale traditionalistes.

Mamlahti dati: École séparée de manière générale. Bon enseignement de Kodesh donnant de bonnes bases, et sioniste, grand amour et attachement à la terre d’Israël.
Il existe aussi le courant Mamlah’ti dati torani : École séparée où l’enseignement de kodesh est plus poussé que dans une école mamlahti dati.

Talmoud Torah: Enseignement de la Torah de très bon niveau, dès le plus jeune âge. Dans certains, absence totale des matières h’ol et dans d’autres présence des matières importante (maths, ivrit).
Pour les petites classes on entendra le mot ‘heder est souvent employé.

Beth Yaacov : C’est le nom de toute une chaine d’écoles de type Haredi pour filles, se trouvant dans les quartiers orthodoxes. On y enseigne le kodesh intensif et le ‘hol. Pour préserver les règles de Tsniout, les filles doivent porter un uniforme (chemisier bleu clair et jupe longue bleu marine).

Beth H’anna : C’est le nom de toute une chaine d’écoles Habad pour filles. Les filles doivent aussi porter l’uniforme. On y enseigne le ‘hol et le kodesh de manière intensive. La scolarité de l’enfant sera animé de pensées Habad et au rythme de toutes leurs célébrations (Roch hachana de la hassidout- 19 kislev).

 

B)     Lycées

Lycée ממלכתי : Lycée externat, non religieux, où l’on passe le bagrout.

Lycée religieux – תיכון תורני : Lycée externat ou internat, on y enseigne le bagrout et le kodesh, faisant lui-même parti du bagrout.

Yeshiva-lycée – ישיבה תיכונית : Les études de kodesh seront plus poussées,  à l’image d’une véritable yeshiva, et les études ‘hol sont souvent de très bon niveau également. Les Yeshivot-lycée sont pour la plupart du temps des internats.

On parle d’אולפנה  pour les filles de lycée : de manière générale internat ou semi-internat. Il y a des oulpenot de tous les niveaux de religions et de tous les niveaux d’études. Généralement, on y enseigne aussi le bagrout.

 
Petite Yeshiva – ישיבה קטנה : Yeshiva- internat de garçons ou il n’y a pas d’études de ‘hol. Elles peuvent appartenir à plusieurs courants de pensée différents : haredi, religieux- sioniste, habad…

Comme nous l’avons souligné dans le précédent article, il est très important de choisir avec l’enfant et selon ses capacités le style de SA future école.

Pour toutes vos questions sur l’éducation en Israël, n’hésitez pas à nous les envoyer à www.matsliah.com/contacts/

L’équipe Matsliah.

No Comments Yet.

Leave a comment